Centre Terre, une association membre de la Fédération Française de Spéléologie, agréée Education Nationale


Le projet d’expédition 2021 devient « Ultima Patagonia 2022 » !

Publié le 26-10-2020

Ces temps de crise sanitaire mondiale sont bien difficiles, et Centre Terre n’échappe pas à la règle.

Depuis septembre, de nombreuses incertitudes pesaient déjà sur la faisabilité du projet 2021, notamment sur le déroulé logistique déjà complexe en temps normal, car quels que soient les scénarios, le succès n’est jamais garanti. Cette année, plusieurs conditions devaient être impérativement réunies avant le 15 septembre, date butoir marquant le début de nos engagements financiers : acheminement du container, fret aérien, réservation des billets d’avion et des bateaux, etc…

Force est de constater que ces conditions ne sont pas remplies.

Même si c’est une décision difficile à prendre, au vu des conséquences sur nos activités et notre budget, Centre Terre a décidé de repousser le projet à 2022. Ce report s’est fait en concertation notamment avec Monsieur Ronald Dubertrand, ambassadeur de France au Chili, et le Ministère des Biens Nationaux, partenaire institutionnel chilien conventionné avec Centre Terre et avec l’Asociación Espeleológica de Patagonia depuis 2019.

En attendant de préciser les dates et les détails de l’organisation de ce nouveau projet UP-2022, les équipes de Centre Terre ne se démobilisent pas pour autant. Les divers travaux entrepris cette année vont être poursuivis en 2021.

En 2021 nous communiquerons sur notre travail et continuerons à renforcer nos coopérations tant en France qu'au Chili. Ultima Patagonia 2022 nous attend ! — Photo Florian Chenu
En 2021 nous communiquerons sur notre travail et continuerons à renforcer nos coopérations tant en France qu'au Chili. Ultima Patagonia 2022 nous attend ! — Photo Florian Chenu

Partenariats

La recherche de nouveaux partenaires et de soutiens financiers est une de nos priorités. Le budget prévisionnel initialement prévu pour UP-2021, et maintenant en cours de réajustement pour UP-2022, n’est toujours pas bouclé. À ce propos, nous souhaitons rappeler que toute personne privée, toute entité institutionnelle ou commerciale peut soutenir nos projets. Les fonds seront affectés directement au projet UP-2022. Ces dons donnent lieu à une attestation Cerfa permettant une réduction d’impôt à hauteur de 66% pour des particuliers et de 60% pour des entreprises. Différentes contreparties leur sont associées.

Lieu d’implantation du futur camp de base du seno Egg, sur la côte nord de Madre de Dios, repéré lors de la mission de reconnaissance de mars 2020 — Photo Bernard Tourte
Lieu d’implantation du futur camp de base du seno Egg, sur la côte nord de Madre de Dios, repéré lors de la mission de reconnaissance de mars 2020 — Photo Bernard Tourte

En restant dans le registre des partenariats, nous tenons aujourd’hui à remercier publiquement Suzuki Marine France qui nous a permis de renouveler les moteurs de nos embarcations. C’est une belle preuve de confiance témoignée à notre équipe et à son projet.

D’autres partenaires ont rejoint l’aventure ou sont en passe de le faire. Nous leur adressons nos vifs remerciements, au nom de toute l’équipe de Centre Terre.

Une des exurgences qui sont au programme d’Ultima Patagonia 2022 — Photo Bernard Tourte
Une des exurgences qui sont au programme d’Ultima Patagonia 2022 — Photo Bernard Tourte

Les actions en cours

Dans les mois qui viennent, Centre Terre prévoit une série d’actions en lien avec le projet Ultima Patagonia 2022.

Pour commencer, une réunion préparatoire aura lieu début 2021 avec les membres impliqués dans le projet. Elle sera l’occasion de faire un premier point sur le matériel et les préparatifs.

Dès le mois de mars, les démarches seront entreprises avec le rectorat de Toulouse pour le lancement officiel du programme scolaire sur le thème de l’expédition ; démarches qui devront ensuite s’élargir vers d’autres académies.

En parallèle, Centre Terre prévoit de participer activement au prochain Congrès International de Spéléologie UIS 2021 (https://uis2021.speleos.fr/) qui se tiendra en France en juillet de l’an prochain. Dans ce cadre, plusieurs communications sous forme orale ou de posters seront présentées. Elles couvrent les thématiques suivantes :

- synthèse de vingt années d’expéditions spéléologiques sur les îles Madre de Dios et Diego de Almagro ;

- exploration des cavités sous-glaciaires du glacier Témpanos (Campo de Hielo Sur) ;

- bilan des programmes scolaires 2010-2019 ;

- patrimoine géomorphologique de l’île Madre de Dios.

Ce Congrès sera aussi l’occasion pour Centre Terre de présenter son dernier ouvrage : un recueil de photographiques légendées qui retracera les principales découvertes et moments forts des expéditions Ultima Patagonia menées depuis 2000. Cet ouvrage sera mis en vente sur le stand Centre Terre du congrès.

Un projet de mise en place d’une base de données géographiques et karstiques (cavités, géotopes, etc…) concernant les îles Madre de Dios et Diego de Almagro est en cours de réflexion. Il sera déployé courant 2021. L’idée est de pouvoir fournir des informations à des tiers pour consultation, en particulier via le géoportail du Ministère des Biens Nationaux dédié au patrimoine national chilien.

Vue aérienne de fractures constituant des accès potentiels au monde souterrain, et que nous explorerons en 2022 — Photo Bernard Tourte
Vue aérienne de fractures constituant des accès potentiels au monde souterrain, et que nous explorerons en 2022 — Photo Bernard Tourte

Plusieurs projections du film « Ultima Patagonia 2019 » sont également prévues à l’automne 2021, souvent suivies de débats avec un ou plusieurs des participants à nos expéditions. À noter notamment le festival Pariscience où le film « Ultima Patagonia » sera mis à l’honneur (https://pariscience.fr/).

Enfin, un bel article sur les expéditions Ultima Patagonia va paraître courant novembre dans la revue « Terre Sauvage ».

Coté ChiliEN, la pandémie ne stoppe pas NON PLUS les initiatives

2020 est une année particulière au Chili comme en France. Les incertitudes importantes qui pèsent sur le montage des expéditions n’ont toutefois pas freiné les projets en cours sur le moyen et le long terme, principalement sur les plans de l’éducation et de la promotion. Dorénavant, des efforts redoublés vont porter coté chilien sur le développement de collaborations institutionnelles ou privées dédiées à l’expédition UP-2022.

La collaboration avec le Ministère des Biens Nationaux

En ce qui concerne la collaboration avec le Ministère des Biens Nationaux, nous rappelons que l’objectif principal de la convention de partenariat signée est d’œuvrer pour le classement de l’archipel de Madre de Dios au patrimoine mondial de l’UNESCO. En pratique, les travaux se réalisent en plusieurs étapes. Tout d’abord, il faut saluer la participation de l’Unidad de Gestión Territorial y Patrimonio del Ministerio à l’écriture du rapport d’expédition 2019 (pages 96-101). Dans la même idée, signalons le matériel graphique mis à disposition par Centre Terre pour illustrer le portail du Ministère des Biens Nationaux dédié au bien national protégé de l’archipel de Madre de Dios (lien vers le site).

Le rapport de l’expédition 2019 y est d’ailleurs disponible en téléchargement (lien vers le fichier au format PDF). Nous espérons que les démarches d’inscription définitive de l’archipel sur la liste indicative UNESCO aboutiront dans le courant de l’année 2021, afin de commencer à travailler sur le dossier de candidature lui-même.

Vue de la partie nord encore inconnue de l’île Madre de Dios, que les équipes d’Ultima Patagonia 2022 exploreront systématiquement afin de compléter la connaissance géographique et spéléologique de l’archipel — Photo Bernard Tourte
Vue de la partie nord encore inconnue de l’île Madre de Dios, que les équipes d’Ultima Patagonia 2022 exploreront systématiquement afin de compléter la connaissance géographique et spéléologique de l’archipel — Photo Bernard Tourte

Des liens qui se renforcent avec la Corporation Nationale des Forêts

La Corporación Nacional Forestal (CONAF) est un organisme qui administre les « Áreas protegidas » (aires protégées) du Chili. Il s’agit d’une institution avec laquelle nous renforçons nos liens, particulièrement à la suite des expéditions sur l’île Diego de Almagro (Parc National Kawésqar) en 2014 et sur les glaciers du Campo de Hielo Sur (Parc National Bernardo O’Higgins) en 2019. En effet, ces deux territoires sont placés sous gestion directe de la CONAF. 2021 s’inscrira dans cette continuité, avec l’objectif de mettre en valeur le patrimoine souterrain et sous-glaciaire de la région de Magallanes, étonnamment peu connu, même à l’échelon local.

Glacier situé dans la zone du seno Peel, un de nos objectifs pour 2022 — Photo Bernard Tourte
Glacier situé dans la zone du seno Peel, un de nos objectifs pour 2022 — Photo Bernard Tourte

Les activités éducatives de l’association spéléologique de Patagonie

Par le biais de l'Asociación Espeleológica de Patagonia, Centre Terre s’est fixé comme objectif de renforcer les projets éducatifs en milieu scolaire, notamment avec l’école Miguel Montecinos de Puerto Eden. Après une première expérience éducative menée en 2019, puis lors de l’expédition de reconnaissance du mois de mars 2020, des liens ont été créés avec la population sur place. Rappelons que Puerto Eden est un village de pécheurs très éloigné du continent mais proche de l’archipel de Madre de Dios. Notre désir est de renforcer ces liens de collaboration et d’échange de connaissances avec les enfants et les adultes, en lien avec le patrimoine naturel et culturel de l’archipel. Nous travaillons donc sur un ambitieux programme éducatif pour 2021 qui, nous l'espérons, bénéficiera du soutien indispensable à son bon déroulement.

Nous espérons en 2021 renforcer aussi les liens avec les établissements de recherche, notamment les universités ou les centres de recherche privés intéressés par l’étude du patrimoine de l’archipel, qu’il soit naturel (géologie, glaciologie, faune, flore, biologie marine, etc.) ou culturel (archéologie, ethnologie, etc…).

Reconnaisance de mars 2020 : prospection côtière du seno Egg (archipel de Madre de Dios) — Photo Natalia Morata
Reconnaisance de mars 2020 : prospection côtière du seno Egg (archipel de Madre de Dios) — Photo Natalia Morata

Publication précédente

Evénements

Du 23 au 28 octobre 2020, projection du film « Ultima Patagonia 2019 » au festival international du film scientifique Pariscience. Lien vers le site Paris Science

Lundi 9 novembre 2020, à l’Athénée Municipal de Bordeaux, de 17h à 18h30, conférence « Les plus grands glaciers de montagne du monde : le champ de glace sud de Patagonie » en présence de Richard Maire. La conférence est organisée dans le cadre du cycle des « Lundis de la Géographie », organisé par la Société de Géographie de Bordeaux.

Du 13 au 22 novembre 2020, projection du film « Ultima Patagonia 2019 » dans le cadre du 38ème festival du film de montagne de Torelló (Catalogne, Espagne). Plus d’informations

Ultima Patagonia 2019

Madre de Dios

Expédition Ultima Patagonia 2019

En savoir plus

Ultima Patagonia 2017

Madre de Dios

Expédition Ultima Patagonia 2017

En savoir plus

Ultima Patagonia 2014

Diego de Almagro

Expédition Ultima Patagonia 2014

En savoir plus

Ultima Patagonia 2010

Quatrième expédition à Madre de Dios

Expédition Ultima Patagonia 2010

En savoir plus

Ultima Patagonia 2008

Seconde expédition franco-chilienne

Expédition Ultima Patagonia 2008

En savoir plus

Ultima Patagonia 2006

Première expédition franco-chilienne

Expédition Ultima Patagonia 2006

En savoir plus

Bornéo 2002

Expédition dans les grottes de Kalimantan

Expédition Bornéo 2002

En savoir plus

Mongolie 2001

Expédition de reconnaissance

Expédition Mongolie 2001

En savoir plus

Ultima Patagonia 2000

Grande expédition sur Madre de Dios

Expédition Ultima Patagonia 2000

En savoir plus

Ultima Esperanza 1997

Première expédition sur Diego de Almagro

Expédition Ultima Esperanza 1997

En savoir plus

Diego de Almagro 1995

Premier repérage

Expédition Diego de Almagro 1995

En savoir plus