Centre Terre, une association membre de la Fédération Française de Spéléologie, agréée Education Nationale


Ultima Patagonia 2021

Publié le 07-03-2020

C’est décidé, nous repartons !

La nouvelle est désormais officielle : un nouveau projet d’expédition géographique et spéléologique est en préparation pour les mois de janvier et février 2021.

Les 8 et 9 février, les membres de Centre Terre se sont retrouvés à Limogne-en-Quercy pour écrire ensemble les grandes lignes de ce projet.

Cette année, trois sites d’exploration sont au programme :

Secteurs Sud (Barros Luco) et Nord (Egg) de Madre de Dios
Secteurs Sud (Barros Luco) et Nord (Egg) de Madre de Dios

- Le glacier du Campo Hielo Sur : il s’agit de la troisième plus vaste calotte glaciaire au monde après l’Antarctique et le Groenland. L’objectif 2021 se concentrera le long des langues des glaciers Andrew, Calvo et Guilardi qui montrent un fort potentiel pour la spéléologie sous-glaciaire.

- La zone nord de Madre de Dios en bordure du seno Egg : il s’agit de la partie la plus septentrionale de l’île, qui, si elle a donné lieu à quelques reconnaissances conduites par des groupes spéléologiques polonais, italiens et anglais, n’a pas été exploré de façon approfondie jusqu’à nos jours.

- La baie du Barros Luco : explorée par Centre Terre en 2017 et 2019, cette zone n’a pas encore dévoilé tous ses mystères. Nous nous concentrerons cette année sur la poursuite de l’exploration du gouffre du Jackpot (-265 m) et de la grotte des Trois Entrées Plus Une (3 km de développement).

Quarante-cinq membres sont dès à présent engagés dans les préparatifs de cette expédition qui relève un nouveau défi humain et logistique dans ces régions inhospitalières des canaux de Patagonie. En effet, il faudra composer avec les conditions météorologiques extrêmes qui sévissent dans cette partie du globe, mais aussi avec les aléas de la navigation, que ce soit pour l’acheminement des explorateurs ou du matériel en direction des trois sites.

Réunion de Limogne-en-Quercy, les 8 & 9 février en France
Réunion de Limogne-en-Quercy, les 8 & 9 février en France

Une dizaine de scientifiques complètent l’équipe. Ils étudieront les aspects climatiques, géologiques, géomorphologiques, botaniques et zoologiques de l’île. Dans la continuité des études 2019, un volet sur la biologie marine est prévu. Suite à la décision du Ministère des Biens Nationaux d’nscrire l’archipel de Madre de Dios sur la liste indicative des sites proposés au patrimoine mondial de l’UNESCO, ce volet scientifique qui d’année en années ne cesse de s’intensifier, vient compléter les inventaires nécessaires à la valorisation du site.

Sept plongeurs se relaieront sur les deux mois d’expédition pour faire avancer les explorations des gouffres et galeries noyées, aussi bien sous les glaciers que sur l’archipel de Madre de Dios. Ils viendront en appui des missions scientifiques pour les prélèvements, les prises d’images et autres observations en milieux aquatiques.

Coté scolaire, un nouveau projet éducatif est en train de voir le jour. Par le biais de son agrément, les actions de Centre Terre s’inscrivent dans les programmes de l’Éducation Nationale. A travers ce partenariat conduit avec le Rectorat de Toulouse, toutes les académies de France et d’outre –mer, seront donc prochainement une nouvelle fois invitées à relayer ce projet porteur après de tous leurs établissements en vu de permettre à leurs classes, de participer au suivi du projet 2021 au coté même des explorateurs et des scientifiques. Les classes participantes pourront entre autre, réaliser un projet en lien avec l’expédition ; soumis à un concours. A l’issue de ce concours, les classes lauréates se verront offrir une journée d’initiation à la spéléologie par les membres de Centre Terre.

Il reste encore de nombreux points d’interrogation à lever avant de partir ; notamment ceux des moyens logistiques à mettre en place pour l’acheminement des équipes et du matériel. ll faut également valider les emplacements possibles pour la construction d’une base vie sur les rives du seno Egg et pour l’implantation du campement dans la zone des glaciers. C’est dans cette optique, qu’une mission de reconnaissance partira donc le 10 mars 2020. Quatre membres de Centre Terre vont se rendre sur place au Chili, de sorte à renforcer là, la coopération et les partenariats maintenant développés depuis de vingt ans de présence sur zone mais ; également rejoindre le village de Puerto Eden. Ils auront quinze jours pour établir les contacts, préciser les détails logistiques et vérifier les implantations possibles.

Le projet Ultima Patagonia 2021 ne s’écrit pas seul. Il est le fruit d’un travail en équipe sur le long terme, soutenu par de très nombreux partenaires qui nous apportent leur soutien et une aide essentielle à la concrétisation de nos projets. Pour cette nouvelle édition, nous comptons une fois de plus sur leur engagement.


Publication suivante  

Ultima Patagonia 2019

Madre de Dios

Expédition Ultima Patagonia 2019

En savoir plus

Ultima Patagonia 2017

Madre de Dios

Expédition Ultima Patagonia 2017

En savoir plus

Ultima Patagonia 2014

Diego de Almagro

Expédition Ultima Patagonia 2014

En savoir plus

Ultima Patagonia 2010

Quatrième expédition à Madre de Dios

Expédition Ultima Patagonia 2010

En savoir plus

Ultima Patagonia 2008

Seconde expédition franco-chilienne

Expédition Ultima Patagonia 2008

En savoir plus

Ultima Patagonia 2006

Première expédition franco-chilienne

Expédition Ultima Patagonia 2006

En savoir plus

Bornéo 2002

Expédition dans les grottes de Kalimantan

Expédition Bornéo 2002

En savoir plus

Mongolie 2001

Expédition de reconnaissance

Expédition Mongolie 2001

En savoir plus

Ultima Patagonia 2000

Grande expédition sur Madre de Dios

Expédition Ultima Patagonia 2000

En savoir plus

Ultima Esperanza 1997

Première expédition sur Diego de Almagro

Expédition Ultima Esperanza 1997

En savoir plus

Diego de Almagro 1995

Premier repérage

Expédition Diego de Almagro 1995

En savoir plus