L'opération scolaire UP2022 est lancée

Publié le 08-06-2021

Centre Terre : Découvrir, Explorer, Partager

Partager nos aventures a toujours été important pour nous, et dès l'expédition de 2008, notre troisième sur l'île Madre de Dios, nous avons initié des échanges et des actions auprès du public scolaire. Le but était de permettre aux enseignants d'utiliser nos expéditions pour aborder de manière plus concrète et ludique le programme scolaire tout en ouvrant les élèves à d'autres horizons. Et pourquoi pas, susciter des vocations ?

Ainsi, au travers de partenariats établis avec l'Éducation Nationale, ce sont plus de 10 000 élèves des écoles, collèges et lycées de France qui ont, depuis 2014 participé à leur manière à chacune de nos expéditions. Selon les objectifs des enseignants, les classes ont pu s'approprier le projet et s'y impliquer à différents degrés : utilisation en amont de fiches pédagogiques élaborées spécialement, suivi en direct de nous avancées sur le terrain et échanges à travers notre blog, participation à des visioconférences en direct entre élèves et explorateurs, sorties spéléologiques au retour… C'est ce programme à la carte qui a séduit enseignants et élèves et qui explique le succès de la formule. Les retours ont toujours été enthousiastes tant du côté des élèves que du corps enseignant et l'implication de tous est allée grandissante à chaque nouvelle expédition.

Dès les prémices de l'organisation de l'expédition Ultima Patagonia 2022, il était donc évident que nous renouvellerions l'expérience main dans la main avec le Rectorat de Toulouse avec qui Centre Terre développe et perfectionne ses projets éducatifs depuis 2014. Dans cette nouvelle édition, le Rectorat de Toulouse est ainsi porteur de ce projet pour le compte de l'Éducation Nationale ; tandis que Centre Terre, association agréé Éducation Nationale depuis 2016, est l'acteur de terrain pour cette nouvelle aventure.

Lancement des inscriptions

Le projet est ouvert à toutes les classes de France, qu'elles relèvent du premier degré, du secondaire ou d'établissements spécialisés. Les établissements peuvent s'inscrire via le lien suivant du Rectorat de l'Académie de Toulouse https://disciplines.ac-toulouse.fr/daac/ultima-patagonia.

Espace scolaire, fiches pédagogiques et journal de bord

Les classes engagées disposent d'un libre accès au capital éducatif de Centre Terre sur la page dédiée projet scolaire, où de nouvelles fiches pédagogiques élaborées par nos spécialistes viennent compléter au fil du temps la documentation existante. Les enseignants peuvent s'approprier ces fiches pour construire leur propre projet pédagogique. Nouveauté pour UP 2022: ces ressources seront également traduites en espagnol et accessibles sur un espace dédié « Espacio Escolar ». Ceci à la fois pour répondre aux besoins des activités pédagogiques que nous menons au Chili, mais aussi pour le bénéfice de classes françaises travaillant l'espagnol.

Le journal de bord, mis à jour régulièrement, leur permettra de s'immiscer dans les préparatifs d'une expédition, et une fois celle-ci engagée de la suivre au jour le jour, ou presque ! Les journaux de bord des précédentes expéditions restent également en ligne, et sont une mine inépuisable d'informations. Ils sont le reflet des réalités de terrain qui permettent de faire vivre l'expédition avec plus d'acuité.

Forum

Dans un premier temps le forum ouvrira ses portes le premier Juillet aux enseignants, en vue de pouvoir répondre aux diverses questions qu'ils pourraient se poser au regard de cet ambitieux projet. Nous ferons le bilan de cette innovation au 1er septembre, début de l'année scolaire, date à laquelle ce même forum deviendra celui des élèves. Ces derniers pourront ainsi contacter directement les aventuriers et obtenir des réponses claires des spécialistes concernées. Durant l'expédition, en fonction des aléas des communications nous tâcherons de répondre quasi quotidiennement aux questions posées sur le forum par les élèves qui sera également le lieu où l'on pourra prendre connaissance des questions posées par les autres classes. Les questions et les réponses des uns appelant d'autres questions et d'autres réponses, les échanges devraient s'enrichir rapidement.

Allô la France ?
Allô la France ?

Visio-conférences

Nous le savons tous, rien ne vaut un contact en direct. Notre expérience et nos moyens technologiques nous ont permis, malgré le challenge que cela représente, de mettre en place des visio-conférences lors des précédentes expéditions. Ce furent de véritables moments forts, tant pour nous que pour les élèves qui se souviendront probablement longtemps de ces évènements !

Deux visio-conférences sont d'ores et déjà prévues depuis l'île Madre de Dios avec des établissements de la région Occitanie. Elles pourront aussi être suivies par des établissements d'autres rectorats. Si les moyens techniques nous le permettent, une autre conférence sera animée depuis le camp temporaire envisagé sur les glaciers entourant le seno Peel. En fonction des demandes et des contraintes techniques, il reste possible d'organiser une visioconférence supplémentaire, moyennant une participation financière compensant le coût de la communication.

En ligne avec les élèves depuis le Barros Luco !
En ligne avec les élèves depuis le Barros Luco !

Le concours !

Pour ajouter encore un peu de piment à la sauce, nous lançons aussi un concours. Ouvert à toutes les classes participantes, il consiste en l'élaboration d'une production qui témoignera d'un travail accompli par les élèves tout au long de l'année. Cette production peut être de différente nature (vidéo, livre, photos, maquettes, contes …), elle finalisera de manière concrète le travail effectué dans un projet collectif.

Exemple de production d'une classe lauréate
Exemple de production d'une classe lauréate

Courant Mai 2022, le jury récompensera les productions les plus originales en lien avec l'expédition dans 4 catégories : les écoles issues de l'académie de Toulouse, les écoles hors académie de Toulouse, les EPLE de l'académie de Toulouse et les EPLE hors académie de Toulouse.

Que peut-on gagner ? Tout simplement une sortie spéléologique dans une cavité proche de l'établissement des lauréats avec des membres de Centre Terre !

Aux élèves de découvrir à leur tour le monde souterrain et de devenir explorateurs ! Cette sortie se veut pour nous l'aboutissement des échanges réalisés en amont.

Une classe lauréate en pleine exploration
Une classe lauréate en pleine exploration

ENCART

Outre l'ampleur sans cesse croissante des projets scolaires Centre Terre, la mouture Ultima Patagonia 2022 présente un caractère inédit.

La toute jeune Asociacion Espeleologica de Patagonia (Association Patagonienne de Spéléologie) créée pour développer au Chili la pratique de la spéléologie et les liens avec nos expéditions a conduit Natalia Morata à rencontrer de très nombreux partenaires. Elle a notamment initié en 2019 des activités avec l'école Miguel Montecinos de Puerto Eden. Des activités accueillies avec un tel enthousiasme qu'elles se concrétiseront en novembre 2021 par la visite des grottes de glace du glacier Témpanos par les élèves de l'école.

Dans la foulée, et à la demande de Romina, la responsable de l'école de Puerto Eden, un échange pédagogique s'est mis en place entre cet établissement et un établissement français : l'école primaire Aristide Bergès de Lorp Sentaraille, en Ariège, qui a participé de manière très active au suivi de toutes nos expéditions depuis 2014. Malgré les contraintes d'un calendrier scolaire différent au Chili et en France, les premiers échanges ont été vite lancés à travers des vidéos de présentation par les élèves de leurs modes de vie respectifs et de leur environnement. Des vidéos touchantes de spontanéité mettent en exergue, plus peut-être que les différences culturelles, les points communs et les aspirations souvent proches de tous ces enfants. Les enseignants de Lorp, Audrey et Paul, mesurent pleinement le privilège inespéré de ce lien direct avec des enfants de Puerto Eden, pour la plupart membres des communautés Mapuche, Huiliche et Kawésqar, descendants de ces nomades de la mer dont nous avons eu le privilège de retrouver les traces émouvantes lors de nos expéditions.

Des deux côtés du globe, ça cogite, ça s'active, on prépare des vidéos, on apprend l'espagnol, on regarde des cartes… Côté français, une rencontre de l'un d'entre nous avec les quelque 40 élèves de Paul et Audrey s'est déroulée le 25 mai. Ce fut l'occasion de présenter un des films tournés lors de nos expéditions, de parler de nos explorations mais aussi de la vie dans ces lieux si reculés. Devant une telle dynamique et tant d'envie de la part des élèves, une sortie spéléologie a été programmée dans la foulée. Elle se déroulera le 17 juin.

Gageons que les enfants vont adorer se mettre dans la peau des explorateurs, et qu'ils auront des choses à raconter à leurs nouveaux amis des antipodes !

Visionnage studieux à l'école de Lorp-Sentaraille
Visionnage studieux à l'école de Lorp-Sentaraille

Publication suivante  Publication précédente

Ultima Patagonia 2019

Madre de Dios

Expédition Ultima Patagonia 2019

En savoir plus

Ultima Patagonia 2017

Madre de Dios

Expédition Ultima Patagonia 2017

En savoir plus

Ultima Patagonia 2014

Diego de Almagro

Expédition Ultima Patagonia 2014

En savoir plus

Ultima Patagonia 2010

Quatrième expédition à Madre de Dios

Expédition Ultima Patagonia 2010

En savoir plus

Ultima Patagonia 2008

Seconde expédition franco-chilienne

Expédition Ultima Patagonia 2008

En savoir plus

Ultima Patagonia 2006

Première expédition franco-chilienne

Expédition Ultima Patagonia 2006

En savoir plus

Bornéo 2002

Expédition dans les grottes de Kalimantan

Expédition Bornéo 2002

En savoir plus

Mongolie 2001

Expédition de reconnaissance

Expédition Mongolie 2001

En savoir plus

Ultima Patagonia 2000

Grande expédition sur Madre de Dios

Expédition Ultima Patagonia 2000

En savoir plus

Ultima Esperanza 1997

Première expédition sur Diego de Almagro

Expédition Ultima Esperanza 1997

En savoir plus

Diego de Almagro 1995

Premier repérage

Expédition Diego de Almagro 1995

En savoir plus