#42 Itinéraire et sites d'explorations

2017-02-17 18:45:15 par Lycée Ozenne Toulouse Alice et Louna

Bonjour, Nous voudrions faire la cartographie de votre expédition et ainsi suivre sur un support votre itinéraire (comme dans les pages 8 et 9 du rapport de l'expédition de 2006). Serait-il possible que vous nous envoyez une carte précise de l'île avec les sites d'exploration ? Merci d'avance.

2016-12-13 11:29:19 par Richard Maire

Petite précision : La Grande Barrière est en effet unique sur un plan géologique car elle montre de manière assez évidente un fragment d'atoll corallien dont il reste un élément rectiligne de 6 km de long (W-E) et un élément courbé à l'ouest (versant pacifique) représentant la partie arrondie de l'ancien atoll. Cette courbure est très visible sur le terrain et sur image satellite.

2016-12-12 23:48:32 par Richard Maire

Bonsoir. Oui nous allons explorer la « Grande barrière » qui est située juste en face de notre futur base scientifique et qui a été à peine effleurée en 2010. Géologie : C’est une des structures calcaires les plus spectaculaires de MDD par son extension ouest-est. Elle culmine vers 650 m et correspond à un gros fragment d’atoll corallien bien conservé épais de 500 m constitué par des strates calcaires superposés et inclinés vers le nord. Ces strates représentent la succession des niveaux coralliens déposés au cours de plusieurs millions d’années à la fin de l’ère primaire (Permien-Carbonifère). Ce fragment d’atoll, actuellement coincé entre deux masses de grès volcano-sédimentaires, illustre clairement que les atolls, après une longue et lente translation de la plaque pacifique (tapis roulant) vers la plaque continentale américaine, sont venus s’encastrer sous et dans les masses de débris volcaniques de l’ancienne chaîne volcanique andine. Ce phénomène a provoqué un démembrement des atolls avec notamment de petites écailles calcaires (plurimétriques à déca-hectométriques) injectés dans la masse des grès comme on peut le voir sur bordure nord, juste à l’ouest de deux petits lacs. Hydrogéologie-spéléologie : Parmi les objectifs, il faudra localiser les émergences et les explorer, éventuellement en plongée. L’étude des images satellitaires (Spot, Google Earth) montre qu’il en existe notamment sur la bordure nord et ouest (grande baie), et probablement au sud. Il faudra découvrir les entrées de cavités susceptibles d’accéder au système souterrain : soit par des puits (ils sont nombreux), soit par des pertes situées au contact grès-calcaire comme sur la bordure nord, dans la partie médiane (juste au sud des écailles). Karstologie : Au niveau patrimonial, la Grande Barrière présente des sculptures de dissolution remarquables, notamment des cannelure subverticales géantes sur le flanc sud très abrupt, en particulier dans la partie sud-ouest (golfe et lac). Il est probable que l’on découvrira d’autres « comètes » et « champignons ». Géomorphologie littorale : La grande baie qui limite la Grande Barrière au niveau de la bordure pacifique est remarquable. Elle présente des paléo-falaises marines et d’anciens golfes qui ont été remblayées par la formation d’une grande baie sableuse orientée nord-sud. En plan, le découpage de ces anciennes falaises illustre le recul de la masse calcaire par l’érosion marine au cours du Pliocène et du Quaternaire. Une des principales sources karstiques apparaît précisément au nord de la baie. Archéologie : il existe déjà des grottes et abris sous roches qui ont été localisés et visités en 2008, notamment des sépulptures avec un crâne âgé de 700 ans environ. Il faudra poursuivre l’inventaire de ces sites. On pourra faire suivre une carte.

2016-12-11 21:57:59 par Alain Lycée Peytavin de Mende

Bonjour, Si j'ai bien compris, vous voulez aller au nord du camp 5 exploré en 2010 : la grande barrière. Qu'espérez-vous y trouver de nouveau ? Vous attendez-vous à découvrir de nouveaux sites à forte valeur géopatrimoniale ? et si oui, pourquoi ? En quoi le contexte géologique, tectonique, est différent ? Serait-il possible de voir une carte avec les itinéraires et les sites que vous avez prévu d'explorer ? Merci, Alain Jacquet, prof de SVT