#41 Faune cavernicole

2017-03-17 11:12:05 par José Mulot

Les troglobies se nourrissent à partir des apports liés aux rivières souterraines. Certains sont détritivores et se nourrissent de matière en suspension dans l'eau. D'autres se nourrissent d'organismes plus petits qu'eux qu'ils chassent. Ces chaines alimentaires sont comparables à celles qui se développent dans le sol ou en surface. Ce qui est typique du milieu souterrain c'est que l'apport de nourriture est plus important en période de crue. José

2017-03-14 09:09:23 par Clara/Sifaqs Jambon/Korchi

Bonjour, nous voulions savoir quelle est la chaine alimentaire des troglobies . merci d'avance pour votre réponse.

2016-12-12 10:54:47 par Franck Bréhier

Je termine dans ce troisième message pour vous souhaiter un bon travail, en espérant avoir répondu à votre question et avoir été suffisamment clair. A bientôt !

2016-12-12 10:53:26 par Franck Bréhier

Ce qui est étonnant, c'est que ce groupe était jusqu'à présent considéré comme originaire des eaux douces. Or nous l'avons récolté en plongée souterraine dans une grotte anchialine, c'est à dire proche de la mer et où une partie de l'eau est salée. On ne l'a pas retrouvé dans les autres grottes avec uniquement de l'eau douce. Pour en revenir à votre problématique de l'impact de la dernière glaciation sur la composition de la faune des îles, ce que l'on peut imaginer c'est que durant l'épisode glaciaire, l'espèce a pu trouver refuge dans les eaux interstitielles marines et recoloniser depuis le retrait glaciaire les grottes en bord de mer. Ce n'est qu'une hypothèse car on n'a pas assez de données sur ce groupe et on n'est même pas certain qu'il soit originaire des eaux douces, mais cela pourrait expliquer comment l'espèce a pu surpasser le dernier épisode glaciaire alors qu'aucune espèce cavernicole d'Amphipode n'a pu se maintenir dans les eaux souterraines au cœur de l'île.

2016-12-12 10:37:41 par Franck Bréhier

Bonjour, La seule publication que nous ayons sur les amphipodes est la description d'un nouveau genre d'Amphipode Gammaridea Phreatogammaridae, le seul et unique Ruffia patagonica récolté dans le sihpon de la résurgence de Fin del Seno, sur l'île de Madre de Dios, en 2006. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un Niphargus (groupe présent en Europe) et qu'il possède des yeux, c'est bien une espèce que l'on peut considérer comme cavernicole, et plus exactement lorsqu'on parle d'espèce habitant les eaux souterraine, de stygobionte (ou espèce stygobie). C'est à ce jour la seule collectée sur les îles de Patagonie, les autres amphipodes que l'on rencontre sous terre au gouffre de la détente ou dans les autres cavités étant une espèce présent aussi dans les eaux de surfaces, que ce soit les lacs ou les rivières.Ce nouveau genre est issu d'une famille présent aussi en Nouvelle Zélande et en Nouvelle Calédonie. La suite dans un prochain message !

2016-12-11 21:50:49 par Alain Lycée Peytavin de Mende

Bonjour, Existe-t-il des publications concernant l'étude des Gammaridés récoltés à la Perte de la détente (en 2010 ?). La question de la remise en cause de la notion de remise à zéro des faunes par les glaciations nous intéresse à Mende. Si j'ai bien compris, vous n'avez jamais trouvé d'amphipodes troglobies de type Niphargus ? Merci, Alain Jacquet, prof. de SVT