Centre Terre, une association membre de la Fédération Française de Spéléologie, agréée Education Nationale

Expédition Spéléologie Patagonie

version imprimable


Derniers assauts sur les karsts

Publié le 25-02-2017

Dimanche 19 février

L'équipe au complet est de retour au camp de base et ce matin, le « briefing » est un peu particulier : nous prenons conscience que nous sommes déjà à J-8 du départ... L'arrivée des bateaux qui doivent venir nous chercher est programmée pour le 27 février et bonne nouvelle, la météo devrait être clémente.

S'ensuit donc l'élaboration d'un programme très précis. Du 20 au 23 : séchage et conditionnement de tout ce qui ne sera plus utilisé. Le 24 : démontage et séchage des 2 grandes tentes matériel et cinéma ainsi que des 2 canots Typhoon et Aerotec. Le 25 : démontage et séchage des 2 Bombard C5 et préparation à l'hivernage des moteurs. Le 26 : descente de tout le matériel via la tyrolienne et démontage de ladite tyrolienne. Le 27 enfin, démontage des tentes dortoir qui sécheront plus tard...

En parallèle, les explorations doivent se poursuivre jusqu'au dernier moment, en particulier aux alentours du camp du « Sumidero », accessible à pied depuis le camp de base. Dans un même temps, des équipes légères continueront l'exploration des grottes de Punta Blanca et des 3 entrées, dont les potentiels en développement restent importants.

Aussitôt dit, aussitôt fait, Anthony, Franck, Lionel et Yann se rendent à la grotte des 3 entrées et y topographient 500 mètres de galeries nouvelles.

Remontée de l'un des puits en conduite forcée de la grotte des trois entrées plus une

Lundi 20 février

A 10 h, comme prévu, nous voilà prêts pour une troisième visioconférence avec des élèves de l'académie de Toulouse. Le rectorat de Toulouse porte ce projet éducatif en partenariat avec Centre Terre qui bénéficie de l'agrément du Ministère de l'Education nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche. Instant magique de la connexion malgré, encore et toujours, de très mauvaises conditions météo.

Visioconférence avec des élèves du rectorat de Midi-Pyrénées, sous les caméras de MC4

Les élèves de l'école St Paul Jarrat et du lycée Pyrène de Pamiers, des écoles Lapuyade et Martres, des lycées Raymond Naves et Bellevue de Toulouse, de l'école Lorp et du lycée du Couserans à St Girons, de l'école Labastide et du lycée Michelet à Montauban, ont ainsi pu dialoguer avec les membres de l'expédition pendant presque deux heures. Au total 280 élèves impliqués et pas moins d'une quarantaine de questions auxquelles s'appliquent à répondre les différents spécialistes de l'équipe.

Pendant que Serge, Thomas et Anthony remontent chercher du matériel à la Grande Barrière, une reconnaissance vers un porche (qui s'avèrera sans suite) est menée par Bernard, Richard, Natalia et David. Ils découvrent au passage une famille d'otaries dans la forêt...

Pour Franck, Lucas, Yann, Angel et Yannick, plusieurs points d'interrogation sont levés dans la grotte des 3 entrées. Avec 150 mètres supplémentaires, le réseau atteint désormais près de 2630 mètres de développement...

Pour les autres, l'après-midi est consacré au séchage et conditionnement des tentes utilisées dans les camps avancés. La cabane se transforme en placard séchoir géant.

Mardi 21 février

10h sur l'île Madre de Dios et 14h en France pour une quatrième et dernière visioconférence, bien évidemment avec une météo exécrable. Avec aujourd'hui la participation des écoles de Cintegabelle et Ferrières, du lycée Pyrène de Pamiers, des écoles de Grisolles, Labastide, St Pierre Ulis, Fronton et du lycée Michelet de Montauban, du collège Jean Jaures et du lycée de la Borde Basse de Castres, des écoles Lavelanet et Mirepoix de Scopia, de l'école de Seix, du lycée du Couserans de St Girons.

282 élèves et beaucoup de questions, parmi lesquelles la vie au camp, les découvertes, la faune, la flore, l'exploration souterraine bien sûr et l'âge à partir duquel on peut débuter en spéléologie...

Pas de sortie possible en Bombard aujourd'hui, l'eau sombre du Barros Luco est couverte de blancs moutons... Tandis que séchage, rangement et mise à jour des topographies continuent, une grosse équipe part pour le dernier camp avancé de l'expédition. José, Lucas, Yann, Anthony, Yannick et Marcelo vont poursuivre les prospections dans la zone du « Sumidero », à peine entrevue en janvier. Giselle, Vicente, Gonzalo et Juan Pablo vont procéder quant à eux, aux derniers prélèvements d'échantillons.

Mercredi 22 février

Pas un nuage ce matin ! Le soleil illumine le camp, l'eau noire du Baros Luco vire au bleu, la vue depuis la cabane est superbe. La pluie ne reviendra que vers 19h et la journée est mise à profit pour faire sécher un maximum de matériel, notamment des gilets, combinaisons, sacs etc...

Après consultation de la météo des jours à venir, Bernard, Marcelo et Natalia entrent en contact avec Francisco à Punta Arenas. Décision est prise d'avancer le départ, les capitaines des bateaux sont contactés : départ prévu pour le début d'après midi, le dimanche 26. Cela permettra de disposer de plus de temps pour assurer le séchage des 6 tentes Mountain Hardwear servant au couchage de l'équipe et qui seront démontées le matin même du départ. Et bien sûr de charger correctement le container à Guarello.

Parallèlement, trois équipes poursuivent les explorations :

- Grotte des 3 entrées

Denis et Lionel descendent un P30 à partir du terminus précédent et topographient 200 m de galeries. Angel, Bernard et Natalia explorent des galeries fossiles qui surplombent la rivière en levant eux aussi près de 200 m de galeries supplémentaires. Arrêt sur un puits de 8 m au bas duquel on aperçoit à nouveau la rivière. La fin de l'expédition approchant, ils déséquipent la seconde partie de la cavité à leur retour. A leur sortie, c'est la nuit noire. Près d'une heure trente de navigation compliquée leur sera nécessaire pour regagner le camp de base.

- Grotte de Punta Blanca

David et Thomas topographient 400m de galeries annexes, sur 3 niveaux. Ce qui porte à 2.650 mètres le développement total de la cavité. A noter que le niveau du siphon a baissé de 15 m ! A l'inverse, une corde emportée par une crue est retrouvée 15 mètres plus loin. C'est dire l'activité intense des eaux furieuses dans les cavernes de Patagonie...

Richard-observe un exceptionel remplissage argileux dans la cueva de la Punta Blanca

- Résurgence de la Bahia Blanca

Mowgli et Franck rajoutent 70 mètres au siphon, le développement atteint 333 m pour une profondeur de 29 m. Terminus au cœur du collecteur dans une galerie de 8 m x 2m. Une seconde plongée permet de connecter une autre entrée : le développement de la partie noyée passe à 444 m. Cette nouvelle entrée permet un accès plus direct et plus aisé à la partie terminale, ce qui est de bonne augure pour les explorations futures.

Pendant ce temps, au camp du « Sumidero », cela démarre plutôt mal. Les deux tentes qui avaient été installées courant janvier sont en bon état, mais toute la nourriture stockée a été dévorée par les rats ! Deux équipes sont formées pour cette unique journée sur le terrain :

José, Yannick, Lucas, Anthony, Yann, Vicente et Gonzalo s'attaquent à la perte « Los cojones del padre », inexplorée lors d'un précédent raid à cause d'un débit de l'ordre de 1m3/s. Aujourd'hui, l'exploration est possible et ils suivent la rivière qui dévale une très grande salle, longue d'une centaine de mètres.

Photo d'ambiance au camp du Sumidero
L'entrée de la perte baptisée Sumidero del padre

Une suite est trouvée au fond : un puits de 10m suivi d'un laminoir fossile étroit dans lequel le courant d'air disparaît... Ce sera pour une prochaine expédition. Vicente rejoint l'équipe pour une rapide incursion dans la perte de « l'Utero ». Une escalade au dessus du siphon permet de le shunter, mais au bout de 60 m, une étroiture boueuse met un terme à l'exploration. La topographie de l'ensemble de la cavité est réalisée au retour.

L'équipe 2 composée de Giselle, Marcelo et Juan Pablo effectue des prélèvements en profondeur dans les tourbières. Les tarières en fer, apportées spécialement pour l'occasion, s'avèrent très efficaces.

On en oublierait presque leur poids quasi prohibitif lors de la montée. En fin de journée Yann, Yannick, Anthony et Lucas vont déséquiper la perte des « Lagrimas » explorée en janvier jusqu'à -116m.

Jeudi 23 février

Dernière grosse sortie spéléo et une première pour les cinéastes. Sous une pluie fine mais continue, Bernard, Natalia, Serge, David, Thomas et Angel conduisent Gilles, Jeff et Christian à la grotte des 3 entrées. Le courant d'air glacial qui émane de la caverne les saisit dès l'entrée, mais très vite le rythme est pris et les prises de vue commencent... puis se prolongent. Le cinéma sous terre n'est pas si simple, cela prend du temps, notamment pour la mise en place des éclairages, l'installation du cadreur ou encore du preneur de son. Au total 7 heures de tournage et de belles images en perspective.

Vers 16h l'équipe du dernier raid au « Sumidero » redescend en 4h de marche harassante, certaines charges dépassent les 35 kgs !

Vendredi 24 février

On ne pouvait rêver mieux, grand beau temps sec toute la journée! La fourmilière s'active, la cabane est vidée de tout ce qui a séché pendant la nuit. Au fil des heures les bidons de matériel s'entassent autour de la tyrolienne... Demain, quelques tonnes d'équipement commenceront à être descendues à l'embarcadère. Dimanche, si tout se poursuit suivant la programmation établie, l'équipe voguera vers Guarello.

Le beau temps est mis à profit pour sécher un maximum de matériel

Publication suivante  Publication précédente

Projections Film UP2017

3 et 4 novembre, Marseille.
10 au 12 novembre, Nice.
25 novembre, Ougney (Doubs).
25 novembre, Cabara (Gironde).
29 novembre, Toulouse.
8 décembre, Escoussans (Gironde).
16 décembre, Chamoux sur Gelon (Savoie).
19 au 23 décembre, Rabat (Maroc).
Avoir plus de détails

Ultima Patagonia 2014

Diego de Almagro

Expédition Ultima Patagonia 2014

En savoir plus

Ultima Patagonia 2010

Quatrième expédition à Madre de Dios

Expédition Ultima Patagonia 2010

En savoir plus

Ultima Patagonia 2008

Seconde expédition franco-chilienne

Expédition Ultima Patagonia 2008

En savoir plus

Ultima Patagonia 2006

Première expédition franco-chilienne

Expédition Ultima Patagonia 2006

En savoir plus

Bornéo 2002

Expédition dans les grottes de Kalimantan

Expédition Bornéo 2002

En savoir plus

Mongolie 2001

Expédition de reconnaissance

Expédition Mongolie 2001

En savoir plus

Ultima Patagonia 2000

Grande expédition sur Madre de Dios

Expédition Ultima Patagonia 2000

En savoir plus

Ultima Esperanza 1997

Première expédition sur Diego de Almagro

Expédition Ultima Esperanza 1997

En savoir plus

Diego de Almagro 1995

Premier repérage

Expédition Diego de Almagro 1995

En savoir plus